C'est quoi le kéfir ? Quels sont ses bienfaits ?

Mis à jour : févr. 19




Le kéfir est une boisson obtenue à la suite de la fermentation de grains de kéfir dans les jus de fruits ou dans le lait. Les grains de kéfir sont composé de petits grains translucides qui renferment une colonie de bonnes bactéries et de levures bénéfiques pour la santé.

Ces levures et ces bactéries vivantes qu’on appelle les probiotiques.


Les bienfaits du kéfir :


  • Enrichit et nourrit le microbiote intestinal

Le kéfir contient de Lactobacilles, lactocoques et Leuconostiques ; ce sont des bactéries lactiques qui assurent le bon fonctionnement du système digestif.

Selon l’Étude de l’Université Hacellèpe (Turquie)


  • Réduit le taux de cholestérol

Le kéfir permet de réduire le taux de mauvais cholestérol dans le sang et de faire baisser la pression artérielle.

Selon l’Étude de l’Université de sciences et Technologie de Tianjin (Chine)


  • Renforce le système immunitaire

Le kéfir renforce le système immunitaire et améliore la sécrétion d’anticorps par le lymphocyte. Selon l’Étude de l’Université de Moncton (Canada), de l’Hôpital de recherche d’Ankara (Turquie), de l’Université d’Uludag (Turquie)


  • Soulage les problèmes de peau

Grâce à sa bactérie Lactobacillus Kefiri ; le kéfir soulage les problèmes de peau tels que l’acné inflammatoire, le psoriasis, l’eczéma allergique

Selon l’Étude de l’Université d’Unifenes (Brésil)


  • Réduit les symptômes et la sévérité de rhinite allergique pollinique

Selon l’Étude paru dans la Revue international Forum of Allergy and Rhinology. Chercheur US de l’Université de Nashville


  • Potentiellement anti-cancer

Certains chercheurs ont mis en évidence le potentiel du kéfir sur la Prévention et le Traitement des cancers du Colon, la peau et l’estomac.

Selon l’Étude de l’Université de Science Médicale d’Isphan (Turquie)


  • Une piste contre la dépression

« Notre humeur est en partie conditionnée par notre flore, indique le Pr Didier Desor, neurobiologiste à l’université de Nancy. La présence excessive de certaines souches de Clostridium engendre tous les symptômes de la dépression et de l’anxiété. »


Selon l’Étude de l’Université de Cork (Irlande) que les ratons vivent différemment la séparation maternelle selon la richesse de leur flore en Bifidobacterium infantis. Les petits rats bien dotés surmontent sans heurts cette épreuve, tandis que les déficients plongent dans la dépression. Des bactéries concurrentes prolifèrent et « détournent à leur profit le tryptophane, un acide aminé indispensable à la production de sérotonine, l’hormone du bien-être mental », explique Timothy Dinan, coauteur de cette étude.


La consommation de kéfir aide notre microbiote à produire de la sérotonine.

Posts récents

Voir tout